Ovin-caprin

Aujourd’hui, trois races d’ovin et une principale en caprin sont élevées en Nouvelle-Calédonie :

  • Ovin :
    • Damara : animal à poil court, il est réputé pour sa rusticité et sa capacité de survie dans des conditions difficiles (climat et nutrition).
    • Dorper : caractéristique avec sa tête noire et son corps blanc, c’est également un animal à poil court et robuste. C’est une race précoce et adaptée aux conditions difficiles.
    • Wiltshire Poll : originaire d’Australie, c’est un animal sans corne qui perd sa laine en saison chaude.
  • Caprin : Boer, animal adaptée à l’élevage en plein air.

Différentes structures soutiennent et conseillent les éleveurs de cette filière sur le territoire :

  • L’Upra ovin-caprin a pour principales missions d’organiser la sélection des différentes races ovines et caprines, promouvoir et faire le lien entre les différents éleveurs et partenaires.
  • Le GEPR : Le Groupement des éleveurs de petits ruminants de Nouvelle-Calédonie a pour principal objet le développement de la filière ovine et caprine sur le territoire.

Chiffres clés de la filière 2018

    • Production de viande : 9,3 tonnes / 5,9 Mio F.CFP
    • 26 éleveurs ovins : 20 en province Sud et 6 en province Nord
    • 10 éleveurs caprins : 9 en province Sud et 1 en province Nord
    • 3 éleveurs ovins/caprins : 2 en province Sud et 1 en province Nord
    • Population ovine : environ 3 650 animaux dont 2 430 brebis
    • Population caprine : environ 3 200 animaux
    • Poids carcasse moyen : 16,5 kg pour les ovins ; 12 kg pour les caprins
    • Taux de couverture du marché local : 2%

LES INTERVENTIONS DE L’AGENCE RURALE :

# Dispositif de soutien du revenu des éleveurs d’ovins

Afin de soutenir la production locale de viande ovine, maintenir le revenu des éleveurs et afin de limiter l’impact aux consommateurs, un complément de prix est versé aux éleveurs d’ovins réalisant leur abattage à l’OCEF.

Bouton retour en haut de la page
Fermer