Présentation de l’Agence Rurale

Née de la fusion entre l’ERPA (Établissement de Régulation des Prix Agricoles) et l’APICAN (Agence pour l’Indemnisation des Calamités Agricoles ou Naturelles), l’Agence Rurale est opérationnelle depuis le 1er janvier 2019.

 Sa création, comme établissement public de la Nouvelle-Calédonie, répond à un souci de cohérence et de fluidité dans le suivi des dispositifs :
régulation des prix agricoles, prévention et indemnisation des dommages en cas de calamités naturelles ou crises sanitaires, gestion des signes de qualité, études, communication et démarches prospectives.

Un véritable outil pays

L’Agence Rurale a pour vocation d’étendre et d’harmoniser à tout le pays les dispositifs d’intervention des trois provinces. Ainsi, chaque exploitation, quel que soit son lieu d’implantation, sera traitée selon les mêmes procédures, ce qui n’était pas le cas auparavant.

L’Agence Rurale a aussi renforcé son appui auprès des nombreux organismes et associations dont l’action est particulièrement bénéfique à l’agriculture calédonienne : (Arbofruits, Repair, Biocalédonia, IFEL NC, UIVNC, Fédération des pécheurs hauturiers, UCS UPRA Calédonie Sélection, Conservatoire d’espaces naturels NC, EDEC (Établissement d’élevage des cervidés). L’appui de l’Agence Rurale concerne ainsi toutes les filières, végétales, animales et de la pêche, à travers la mise en place d’un signe de qualité, un appui technique, l’animation interprofessionnelle…

Une agriculture calédonienne plus durable

L’agriculture durable est l’avenir de l’agriculture calédonienne. Respectueuse des contraintes écologiques, économiques et sociales, elle assure la durabilité dans le temps des productions. L’Agence Rurale soutient et encourage toute démarche œuvrant dans ce sens. Dans une période où les activités liées à la transition écologique montrent, à terme, une rentabilité économique croissante sur des marchés en développement, des aides à la transition agro-écologiques seront proposées pour inciter les producteurs à s’orienter vers des pratiques ayant un impact le plus faible possible sur les écosystèmes. Complétant les dispositifs liés aux signes de la qualité, notamment environnementaux, de nouvelles mesures s’adressant potentiellement à toutes les exploitations seront mises en place.

Soutien à l’innovation

L’Agence Rurale promeut les filières agricoles ou aquacoles éco-efficientes mettant en œuvre des technologies et organisations innovantes, génératrices d’activité économique pérenne tout en réduisant leur empreinte environnementale.

Dans la continuité des opérations menées auparavant par l’APICAN, l’Agence Rurale continue d’intervenir dans la lutte contre les feux de brousse. La préservation de l’eau et de sa qualité et la lutte contre les espèces envahissantes est poursuivie, voire renforcée.

Gouvernance de l’Agence Rurale

Le Conseil d’Administration de l’Agence est constitué 11 membres à voix délibérative :

  • 1 représentant de la Nouvelle-Calédonie, membre du gouvernement
  • 4 représentants de la Nouvelle-Calédonie issus du congrès
  • 1 représentant de l’assemblée de la province Iles
  • 1 représentant de l’assemblée de la province Nord
  • 1 représentant de l’assemblée de la province Sud
  • Le président de la Chambre d’Agriculture de la Nouvelle-Calédonie (CANC)
  • 2 personnes qualifiées reconnues en raison de leurs compétences techniques, économiques ou juridiques.

    La présidence du Conseil d’Administration est assurée par le représentant de l’une des provinces.

Bouton retour en haut de la page
Fermer