FILIÈRE BOIS

5 000

m3 de production locale par an

50

emplois directs

80%

de la production sont issus des plantations de pins des Caraïbes

Depuis la fin des années 70, la production locale de bois est centrée sur l’exploitation du pin des Caraïbes (pinus caribaea), une essence à croissance rapide. Le pinus calédonien possède de bonnes qualités thermiques et mécaniques, ce qui en fait un matériau de construction de premier choix.

Les grandes plantations sont principalement situées sur le plateau de Tango en province Nord (1 500 hectares), dans les plaines du Sud et à l’île des Pins. La filière compte cinq principaux opérateurs dans le domaine de l’exploitation et de la transformation. La production calédonienne a globalement progressé ces dernières années.

Elle se décompose en bois de sciage (planches, palettes, deck…) dont la part n’a cessé de diminuer au profit de celle du bois de service (piquets, barres, poteaux…). Ces produits représentent plus de la moitié du bois d’œuvre local. Toutes essences confondues, les bois locaux fournissent près de 25 % du marché. Le bois noble destiné à la menuiserie provient en quasi-totalité de l’importation

Chiffres clés de la filière de production locale 2017

  • 5 unités d’exploitation/1re transformation
  • Environ 70 emplois directs
  • Production 2017 : 2 331 m3 de bois de sciage & 2 930 m3 de bois de service
  • Taux de couverture global du marché local : 25 % (78 % sur rondins/poteaux & 14 % sur sciages)
  • 350-400 millions de F CFP de chiffre d’affaires estimé

(Source : Agence Rurale)

LES INTERVENTIONS DE L’AGENCE RURALE :

# Aide au transport du bois en province Sud

Pour le compte et sur financement de la Province Sud, l’Agence Rurale gère un dispositif d’aide au transport terrestre et maritime des bois bruts issus et transformés en province Sud.

# Accompagnement à la certification du bois local

Les travaux menés en 2017-2018 ont permis de poser le cadre de l’agrément des produits issus de la transformation du pinus calédonien dans le cadre du RCNC : agrément de la ressource naturelle et élaboration des référentiels de transformation. Au 1er semestre 2019, les scieries adhérentes du GEPFNC seront en mesure de prouver leur conformité à ces référentiels à travers un audit réalisé par un organisme accrédité. L’Agence Rurale accompagne à la certification des scieries volontaires et de leurs produits.

# Étude et communication

Afin de poursuivre le développement de la filière bois locale et de ses débouchés, l’Agence Rurale participe financièrement à des études techniques ou économiques nécessaires ainsi qu’à des actions de promotion et de communication.

Bouton retour en haut de la page
Fermer